Archives de Catégorie: Réflexions autour de l’atelier d’écriture

Poésie connectée

Quand j’ai créé le blog touchetestouches, je ne savais pas que ce que je voulais toucher sous les touches pouvait se nommer poésie. Merci à ceux qui m’ont aidée à y voir plus clair sur cette drôle de manie d’écriture

Poésie connectée

Quand j’ai créé le blog touchetestouches, je ne savais pas que ce que je voulais toucher sous les touches pouvait se nommer poésie. Merci à ceux qui m’ont aidée à y voir plus clair sur cette drôle de manie d’écriture

zig zag

Zig zag est presque terminé. Rendez-vous le 18 décembre à la bibliothèque Hergé pour un dernier dérapage. Plus d’infos assez vite… Multiplicités / Hospitalités déclinées pendant quatre rendez-vous Pour réaliser une carte d’écritures multiplicitaires (Une quarantaine de convives en tout, entre

zig zag

Zig zag est presque terminé. Rendez-vous le 18 décembre à la bibliothèque Hergé pour un dernier dérapage. Plus d’infos assez vite… Multiplicités / Hospitalités déclinées pendant quatre rendez-vous Pour réaliser une carte d’écritures multiplicitaires (Une quarantaine de convives en tout, entre

Mots roses

Donner des ateliers d’écriture a toujours été quelque chose de compliqué pour moi. J’aime me tracasser et entortiller les choses, rien ne me semble évident à faire écrire des gens, c’est bien souvent ça que je veux transmettre. Que c’est

Mots roses

Donner des ateliers d’écriture a toujours été quelque chose de compliqué pour moi. J’aime me tracasser et entortiller les choses, rien ne me semble évident à faire écrire des gens, c’est bien souvent ça que je veux transmettre. Que c’est

Notes en marge de la reprise

L’atelier qui dure, presque depuis le début, s’est dénumérisé. Peut-être parce que je me suis encore dispersée entre différents blogs, peut-être aussi parce que la démarche a besoin d’ombre pour que s’écrive l’histoire. Et donc, alors que je concevais l’aventure

Notes en marge de la reprise

L’atelier qui dure, presque depuis le début, s’est dénumérisé. Peut-être parce que je me suis encore dispersée entre différents blogs, peut-être aussi parce que la démarche a besoin d’ombre pour que s’écrive l’histoire. Et donc, alors que je concevais l’aventure

Brainstorming du nom

« Tu connais pas des gens qui font des ateliers d’écriture ? » Non, je connaissais pas. Mais ça m’a donné envie. Ça pouvait être amusant, après les échanges virtuels, écrire pour de vrai à plusieurs, autour d’une table, avec un thème

Brainstorming du nom

« Tu connais pas des gens qui font des ateliers d’écriture ? » Non, je connaissais pas. Mais ça m’a donné envie. Ça pouvait être amusant, après les échanges virtuels, écrire pour de vrai à plusieurs, autour d’une table, avec un thème