Poésie connectée

tumblr_ox73g5pBEh1w57kjqo1_1280

Quand j’ai créé le blog touchetestouches, je ne savais pas que ce que je voulais toucher sous les touches pouvait se nommer poésie. Merci à ceux qui m’ont aidée à y voir plus clair sur cette drôle de manie d’écriture qui consiste à se perdre entre des lignes pour en toucher d’autres.
J’ai toujours lu Rimbaud, poète qui a eu le mérite d’avoir un succès fulgurant et de passer pas mal de barrières pour se retrouver intact sous les yeux qui brillent plus du manque de sommeil que de l’appétit de la rime, des élèves d’ici et d’ailleurs. Mais pendant si longtemps, tout ce matériel était autre, comme le je qui a intérêt à se bouger un peu pour ne pas mourir étouffé sous les #. Même si je respecte peut-être plus la poésie que du temps de l’ignorance de son territoire d’aujourd’hui (Rimbaud est mort, les mots s’échappent et finissent par surnager quelque part où ils auraient la fortune de ne pas s’éterniser) et qu’être impressionnée n’est pas l’attitude la plus conforme pour guider son monde, certaines missions finissent par s’imposer. Aujourd’hui, engagée par les Midis de la Poésie, j’anime des ateliers de poésie connectée.
Poésie et connexion. Tout le monde s’intéresse aux espèces en voie de disparition. La poésie, qui est quand même un animal préhistorique, est aussi une espèce en voie d’apparition. Capable de se connecter à d’autres mondes possibles pour elle.
On peut prendre du temps pour écrire de la poésie. Plein d’élèves croisés le font, plus ou moins ouvertement. Mais les ateliers sont brefs. Imposer une forme / Ne pas le faire. Hiérarchiser / ne pas le faire. Viser loin et ne pas tomber de haut. J’aime leurs textes écrits sur des fiches, avant d’être mis en commun. Les fiches sont photographiées et mises en ligne. https://midisdelapoesie.tumblr.com/
Tout va très vite, comme pour souligner ce qui nous arrive au quotidien. Le blog permet de rendre compte sans hiérarchie de la somme des tentatives. Les # lient après-coup les mots récurrents et recomposent d’autres poèmes en brassant d’autres fiches au fur et à mesure des recherches. « Je ne cherche pas, je trouve », disait Picasso. « La #poésie connectée ne #trouve rien mais #cherche », pourrait être la devise de ce projet.

IMG-20170925-WA0002

 

 

Publicités

À propos de touchetestouches

Ce blog est un support virtuel d'ateliers d'écriture bien réels. Leur point commun est souvent de faire intervenir le virtuel, pour écrire à plusieurs. Pour le reste, chaque projet est indépendant et leur présence ici n'est que furtive. Pour toute question, vous pouvez laisser un commentaire ou m'écrire à aliettegriz@gmail.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :