Espacer Partager

PartagerEspacer

Ce projet d’atelier est né d’un désir de continuer une expérience d’écriture collective avec un nouveau thème. Que choisir ? Les envies ne manquent pas. Écrire à plusieurs… Et pourquoi ne pas se servir de ça pour commencer. Ouvrir un atelier où les participants seront les artisans d’un projet collectif qui évoluera au gré de leurs apports. Écrire, c’est aussi observer ce qui s’écrit. Fond et forme pas définis à l’avance. Deux mots, simplement. Espacer, partager.

Où ?

À la bibliothèque Hergé, 211 avenue de la Chasse, 1040 Etterbeek

Quand ?

L’atelier se déroulera un lundi soir par mois entre octobre et juin à la bibliothèque Hergé.

Ces rendez-vous mensuels serviront à discuter du projet et à lui donner du corps. Les semaines intermédiaires seront occupées à écrire, lire, relire, réécrire, échanger, selon les disponibilités de chacun.

Calendrier

Lundi 12 octobre de 19h30 à 21h30

Lundi 16 novembre de 19h30 à 21h30

Lundi 14 décembre de 19h30 à 21h30

Suite du calendrier établi courant décembre

Il n’est pas nécessaire de venir à tous les ateliers, un visiteur occasionnel peut se présenter ou des habitués s’absenter mais les rencontres du lundi n’auront lieu qu’à partir de cinq participants.

Méthode

L’atelier s’écrira en ligne, dans des documents partagés. Les participants peu familiers des outils informatiques seront rassurés et initiés aux méandres de l’écriture connectée. Le manque de pratique de ces outils ne devrait pas être un frein, si l’envie de se former sur le tas est là.

L’atelier commencera par une période de collecte. Textes, illustrations, lieux, idées. Nous partagerons ce qui se présentera et en tirerons de premières écritures spontanées. Il y aura de la matière en terme de propositions, textes et autres pas à faire pour se rapprocher et faire que les mots se suivent. Les participants seront également invités à proposer et croiser leurs pistes pour développer ensemble un texte, ouvrir une nouvelle brèche personnelle dans la création, s’appuyer sur le groupe pour remplir la page vide. Le but n’est pas d’arriver à saturation ni de multiplier les inspirations, mais plutôt d’ouvrir le projet par une période de curiosité, qui se terminera quand nous le déciderons.

Après, nous nous replierons sur ce qui nous sera tombé sous les yeux, la main et nous observerons l’espace circonscrit. Le projet sera plus défini et son objet plus visible.

Ensuite, nous déploierons un peu plus les manies collectives et individuelles de chacun, en étirant les communs pour être bien installés tous ensemble.

Enfin, nous relirons. Cela peut prendre du temps et demander de l’énergie. Relire pour que le commun prenne possession de l’espace et donne une illusion d’unité.

Philosophie de l’atelier

Autonomie et échange. Écrire un projet à plusieurs permet d’apprendre à collaborer pour que l’écriture avance, grâce à l’énergie de tous. Relire, corriger les coquilles, proposer d’autres pistes ou faire des remarques sur les textes en cours sont possibles. Avec modération (aux deux sens du terme.) Le premier atelier permettra de se mettre d’accord sur ce qui est acceptable pour tous. Entre composition totale et no man’s land de mots isolés.

But

Le but de l’atelier est avant tout d’écrire et de se donner des méthodes pour cela. Construire un projet d’écriture où le participant porte pleinement son nom. Les solitaires peuvent se faire une place mais l’idée est aussi de laisser tous les doigts se promener à travers les textes. Laisser les pages se remplir sans forcément s’attacher à savoir qui a écrit quoi. Une discussion concertée sera lancée pour se mettre d’accord sur ces questions.

Le rôle de l’animatrice

L’animatrice propose, encadre, un projet qui peut s’échapper dans des formes et des directions imprévues. Elle veille à l’échange, organise les dossiers et documents virtuels et communique aux participants toutes les informations utiles entre deux ateliers. Entre deux séances, elle relit et commente ce qui s’écrit.

Tarifs

Chaque séance coûtera 20 € par participant. Il est difficile d’évaluer le coût du travail à distance. Si son ampleur exige que l’animatrice passe ses nuits à relire les productions enfiévrées des participants, un tarif horaire de 7 € de l’heure pourrait être mis en place. Le but n’est pas de s’enrichir mais d’éviter le surmenage et le bénévolat intenable.

Cette question sera discutée au premier atelier.

Inscription et demande d’information

aliettegriz@gmail.com

L’animatrice

Aliette Griz est auteure. Membre de Kalame réseau, elle anime des ateliers d’écriture depuis 2012. Elle a publié deux romans et un récit et dirigé l’écriture de deux e-books issus d’ateliers d’écriture de la bibliothèque Hergé.

http//aliettegriz.org

© Aliette Griz

À propos de touchetestouches

Ce blog est un support virtuel d'ateliers d'écriture bien réels. Leur point commun est souvent de faire intervenir le virtuel, pour écrire à plusieurs. Pour le reste, chaque projet est indépendant et leur présence ici n'est que furtive. Pour toute question, vous pouvez laisser un commentaire ou m'écrire à aliettegriz@gmail.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :