Archives mensuelles : janvier 2014

L’atelier de décembre 4 : Chantal Istace écrit sur la démission de la patronne belge d’Electrabel

La patronne belge d’Electrabel vient de démissionner. Cela fait du bruit dans la presse… La suite dans l’ebook de l’atelier de décembre http://www.amazon.fr/gp/product/B00JQ7UXBO?*Version*=1&*entries*=0  

L’atelier de décembre 4 : Chantal Istace écrit sur la démission de la patronne belge d’Electrabel

La patronne belge d’Electrabel vient de démissionner. Cela fait du bruit dans la presse… La suite dans l’ebook de l’atelier de décembre http://www.amazon.fr/gp/product/B00JQ7UXBO?*Version*=1&*entries*=0  

L’atelier de décembre 4 : Ann Pulings de Smedt écrit sur le bonheur national brut au Bouthan

  Notre roi, le quatrième du royaume, a créé pour nous un nouvel indicateur. Il le nomme « le bonheur national brut ». Son évolution pour chacun d’entre nous le guidera afin de nous mener vers plus de bonheur… La suite dans

L’atelier de décembre 4 : Ann Pulings de Smedt écrit sur le bonheur national brut au Bouthan

  Notre roi, le quatrième du royaume, a créé pour nous un nouvel indicateur. Il le nomme « le bonheur national brut ». Son évolution pour chacun d’entre nous le guidera afin de nous mener vers plus de bonheur… La suite dans

L’atelier de décembre 3 : Chantal Istace réécrit un article sur le refus de la Belgique de payer la taxe automobile en vigueur à Londres

On ne sait pas trop s’il faut parler de querelle diplomatique ou de guerre de boutiquiers. Londres menace de poursuivre la Belgique devant la Cour internationale de justice pour non-paiement du péage routier dans le centre de la capitale britannique…

L’atelier de décembre 3 : Chantal Istace réécrit un article sur le refus de la Belgique de payer la taxe automobile en vigueur à Londres

On ne sait pas trop s’il faut parler de querelle diplomatique ou de guerre de boutiquiers. Londres menace de poursuivre la Belgique devant la Cour internationale de justice pour non-paiement du péage routier dans le centre de la capitale britannique…

L’atelier de décembre 2 : Christo Datso est en Grèce

texte et photo © Christo Datso Les Turcs sont de retour !… La suite dans l’ebook de l’atelier de décembre http://www.amazon.fr/gp/product/B00JQ7UXBO?*Version*=1&*entries*=0

L’atelier de décembre 2 : Christo Datso est en Grèce

texte et photo © Christo Datso Les Turcs sont de retour !… La suite dans l’ebook de l’atelier de décembre http://www.amazon.fr/gp/product/B00JQ7UXBO?*Version*=1&*entries*=0

L’atelier de décembre 3 : Ann Pulings de Smedt réécrit un article qui parle d’une erreur dans un énoncé du CNED

texte et photo © Ann Pulings de Smedt Je reste sidérée, abasourdie à la lecture de cet entrefilet dans la presse de ce matin… La suite dans l’ebook de l’atelier de décembre http://www.amazon.fr/gp/product/B00JQ7UXBO?*Version*=1&*entries*=0  

L’atelier de décembre 3 : Ann Pulings de Smedt réécrit un article qui parle d’une erreur dans un énoncé du CNED

texte et photo © Ann Pulings de Smedt Je reste sidérée, abasourdie à la lecture de cet entrefilet dans la presse de ce matin… La suite dans l’ebook de l’atelier de décembre http://www.amazon.fr/gp/product/B00JQ7UXBO?*Version*=1&*entries*=0  

Prochain atelier : l’atelier qui dure

Touche tes touches Présente Justice Sociale : L’atelier qui dure Rue de la source, 77 à Saint-Gilles Les jeudis de 13h à 15h 10 € les deux heures sur place Ou 5 € à distance Date de début : jeudi 10 janvier

Prochain atelier : l’atelier qui dure

Touche tes touches Présente Justice Sociale : L’atelier qui dure Rue de la source, 77 à Saint-Gilles Les jeudis de 13h à 15h 10 € les deux heures sur place Ou 5 € à distance Date de début : jeudi 10 janvier

L’atelier de décembre 2 : Chantal Istace réécrit un article de La libre sur le rejet de l’interdiction absolue de la pêche en eaux profondes

Texte © Chantal Istace Photo libre de droits C’est une fois de plus la guerre entre les amis de la pêche et les amis des poissons. Et, une fois de plus, ce sont les amis des poissons qui ont perdu

L’atelier de décembre 2 : Chantal Istace réécrit un article de La libre sur le rejet de l’interdiction absolue de la pêche en eaux profondes

Texte © Chantal Istace Photo libre de droits C’est une fois de plus la guerre entre les amis de la pêche et les amis des poissons. Et, une fois de plus, ce sont les amis des poissons qui ont perdu

L’atelier de décembre 2 : Ann Pulings de Smedt écrit à propos des funérailles de Nelson Mandela

texte et photo © Ann Pulings de Smedt Ils sont tous là, de gauche, de droite, ils se sont même mis d’accord pour y être ensemble… La suite dans l’ebook de l’atelier de décembre http://www.amazon.fr/gp/product/B00JQ7UXBO?*Version*=1&*entries*=0

L’atelier de décembre 2 : Ann Pulings de Smedt écrit à propos des funérailles de Nelson Mandela

texte et photo © Ann Pulings de Smedt Ils sont tous là, de gauche, de droite, ils se sont même mis d’accord pour y être ensemble… La suite dans l’ebook de l’atelier de décembre http://www.amazon.fr/gp/product/B00JQ7UXBO?*Version*=1&*entries*=0

L’atelier de décembre 1 : Vie et mort de Detroit par Christo Datso

Detroit, oui, je vois tes ruines merveilleuses, tes châteaux industriels effondrés au Royaume de Motown… La suite dans l’ebook de l’atelier de décembre http://www.amazon.fr/gp/product/B00JQ7UXBO?*Version*=1&*entries*=0  

L’atelier de décembre 1 : Vie et mort de Detroit par Christo Datso

Detroit, oui, je vois tes ruines merveilleuses, tes châteaux industriels effondrés au Royaume de Motown… La suite dans l’ebook de l’atelier de décembre http://www.amazon.fr/gp/product/B00JQ7UXBO?*Version*=1&*entries*=0  

L’atelier de décembre 1 : L’ouverture de nouvelles lignes ryan air par Judith Arnaud

photo et texte © Judith Arnaud Mes pupilles se dilatent de plaisir, joie, je ressens l’envie d’aller voir ailleurs, une nouvelle fois, une fois de plus, ça me titille, ça me démange, je me demande quels nouveaux lieux s’offrent à

L’atelier de décembre 1 : L’ouverture de nouvelles lignes ryan air par Judith Arnaud

photo et texte © Judith Arnaud Mes pupilles se dilatent de plaisir, joie, je ressens l’envie d’aller voir ailleurs, une nouvelle fois, une fois de plus, ça me titille, ça me démange, je me demande quels nouveaux lieux s’offrent à